La quille du siècle | Bande dessinée

Nouriturfu

Prix régulier 24,00€

Taxes incluses.

 Charlie et Steve sont serveurs au Fillmore, un bistrot branché qui ne sert que des vins naturels, quelque part dans une grande ville, dans les années 2010. Alors que rien ne les prédisposait à l’aventure, les deux protagonistes sont soudain embarqués dans une enquête folle, sur les traces d’un mystérieux vigneron culte, qu'on dit mort ou disparu – en tout cas, il s'est volatilisé... De courses poursuite avec la police en délires psychédéliques aux effluves de crus tournant au vinaigre, nos héros avinés vont rencontrer la fine fleur du milieu mi-mystique mi-mafieux du vin naturel et de la restauration, tout en tentant de résoudre, plus ou moins malgré eux, ce mystère qui s'avérera aussi obscur et tourbillonnant qu'un vin non filtré !

Empruntant à la satire grinçante et l’univers underground de Robert Crumb ou encore Harvey Pekar (pour l'évocation des beautiful losers et l'humour noir ravageur), tout comme à Tardi pour le sous-texte politique derrière le roman noir, La Quille du siècle rend aussi hommage aux polars truculents des années 50-60 (San Antonio) et leurs codes (humour burlesque, vocabulaire détourné).

Entre Alcoolique de Jonathan Ames et Dean Haspiel, BlackSad de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido et Les Ignorants d’Etienne Davodeau, La Quille du siècle séduira les amoureux de vin comme toutes celles et ceux qui apprécient les bonnes histoires tendance roman noir déjanté.


Autrices : Louis Mesana & Marthe Poizat
Année de parution : 2022
200 pages
Editeur : Nouriturfu
-
Nouriturfu : Entité bipolaire, la fois maison d'édition et organisatrice d'événements, depuis 2016 Nouriturfu est ce genre de projet éditorial original et plus que nécessaire en 2021. À travers une vision large  et socioculturelle, Nouriturfu publie des ouvrages culinaires à la fois engagés et très actuels, s’emparant de sujets tels que les inégalités de genres ou de "races" dans l’alimentation. Des propos sérieux mais traités non sans humour, qui en font des ouvrages importants, nous éveillant sur certaines questions et nous rappelant que trois fois par jours, par l’assiette, nous faisons des choix de société.