L'ail des ours, dix façons de la préparer

Éditions de l'Épure (75)

Prix régulier 9,00€

Taxes incluses.

L'ail des ours, dix façons de la préparer par Arnaud Bachelin. La collection "Dix façons de préparer" sont les plus beaux livres gastronomiques que vous pourrez offrir/vous offrir à ce prix. Ce sont de petits ouvrages que l'on caresse, puis que l'on ouvre et que l'on sent.

Chaque livret de la collection expose en 24 pages dix façons originales d’agrémenter un même aliment, préalablement présenté dans une courte préface. Le choix des papiers, ingres à la forme, vergé, velin, stone… la composition typographique, ainsi que la reliure fil de lin en font une édition originale de grande qualité.

Attention, les livrets de cette collection sont composés de pages non coupés (à l'ancienne) qu'il faut ensuite les détacher au coupe papier. Donc pas d'inquiétude, c'est normal que les pages soient attachées, et c'est tout simple et ludique à détacher !

"Cette délicieuse odeur tenace d’ail sauvage me renvoie à cette époque insouciante de l’enfance… À ce moment précis où le soleil d’été commençait à dorer les fenêtres de la salle de classe de Madame Choquet. Dès la fin du mois de mai, la vallée tout entière embaumait l’ail. C’était pour moi le signe des grandes vacances naissantes, de la kermesse et de nombreuses aventures à venir. Synonyme du plaisir du glanage des plantes sauvages qui était une occupation récurrente chez mes grands-parents et plaisir à se délecter des merveillesculinaires que ma grand-mère Bernadette s’apprêtait à nous concocter pour le plus grand plaisir de toute la famille."

Année de parution : 2021
Format : 12 x 21,5 cm
24 pages non rognées
Piqûre cahier d'écolier fil de lin
Papier de création
Editeur : Les Editions de l'Epure
Fabriqué en France
-
Les Éditions de l'Épure : Basés à Paris, ils publient des ouvrages gourmands, parfois drôles, et toujours enivrants, par des auteurs passionnés. Voilà bientôt 30 ans qu’ils défendent bec et ongles les savoirs-faires et terroirs viticoles ou gastronomiques par leur magnifiques publications, le tout imprimés en France et sur du papier recyclé. Est ce que les éditions de l’Épure ne serait pas la plus belle maison d’éditions culinaire qu’il soit ?