O Yang Nanmei Yesheng Bai Ya - Thé blanc sauvage | Yunnan, Chine

Diwãn - Maison de thé (35)

Prix régulier 12,00€

Taxes incluses.

Sans amertume et d'une grande délicatesse, vous pouvez tout expérimenter sans malmener ses bourgeons voluptueux, ils vous offriront à chaud comme à froid un goût incomparable.
Dans la vallée reculée de Nanmei, à plus de 2500m d’altitude, à une douzaine de kilomètres de la première habitation, on retrouve Mme O Yang, de l’ethnie Lahue, occupée à la cueillette des bourgeons de théiers sauvages (野生白芽), à la particularité d’être sans théine. La forme très reconnaissable de ses bourgeons terminaux est dite "écaille de dragon". 

Temps d'infusion : 3-7min
Temperature d'infusion : 85-90°
Nombre de réinfusion possible : 5+

Producteur :  Me O Yang
Récolte 2020

Label : Bio
Poid : 50gr

Origine :  Nanmei, Linxiang, Lincang, Yunnan, Chine
-
Diwãn- Maison de thé (35) : Fraîchement ouverte début 2020 à Rennes (35), Diwan est une boutique de thé indépendante et exigeante. Imaginé par Thomas Aubepart, même pas 30 ans, c’est en refusant une vie à 1000 à l’heure - lâchant définitivement son poste de consultant- et partant loin de tout que s’aiguise son appétit pour le thé. Durant ce voyage dans les pays asiatiques, il y fait la rencontre de petits paysans-producteurs de thé, propriétaires de jardins magnifiques, souvent familiaux et loin de toute utilisation de chimie. Il s’y prend de passion, participe aux récoltes, comprend et apprend leur travail petit à petit. En revenant en France, il hésite même à faire partie de cette toute nouvelle génération de producteurs, qui plantent leur camélias (l’arbre à thé) dans diverses régions françaises. Finalement après une belle expérience dans une grande maison (Les Jardins de Gaïa), il choisit d’ouvrir sa propre boutique et de reprendre contact avec les paysans qu’il avait rencontrés à l’autre bout du monde pour importer en Bretagne leurs magnifiques et frêles productions. C’est donc un énorme plaisir de vous proposer cette sélection de thés rares, fins, et artisanaux ici à Quimperlé, merci Thomas !