Café du Brésil - Anhumas

Café d'Oriant (56)

Prix régulier 5,90€

Taxes incluses.

Un café du Brésil gourmand aux notes cacaotés et noisetés issu des fermes de la Fazenda Anhumas située proche de la ville de Mococa, au nord de Sao Paulo.
Le propriétaire, Cleiton Mapelli, est issu d'une famille d'immigrés italiens qui travaillaient en tant que cueilleurs dans la région et en 1954, ils ont pu acheter une ferme. Le projet Anhumas regroupe 3 fermes à différentes altitudes (entre 900 et 1200m), et ce café est un mélange de ces 3 productions. Cleiton fait de la culture intercalaire et n’utilise aucun herbicide. Il plante ses inter-rangs avec des avocatiers, ce qui lui génère un revenu complémentaire, du maïs, des haricots, des cacahuètes et des papayes.Il fait également de l’élevage bovin et produit du beurre et des fromages !

Espèce: arabica
Variétés : Catuai, Obata, Mundo novo et Icatu
Altitude: 1200 m
Récolte: Juin à septembre
Process: Nature
Label : Bio
Poid 225gr
Torréfié le 1er mars 2021
Origine : Brésil / Torréfié en France (Lorient, 56)
-
Café D'Oriant : C’est en 2016 que Christophe Parisse décide de quitter son travail de prof de sport pour se consacrer à 100% à sa passion, le café, en se formant auprès des meilleurs de la catégorie. Désormais installé dans son atelier à Lorient en face des Halles de Merville, et complètement habité par sa passion, il fait partie de cette nouvelle génération de torréfacteurs à la recherche perpétuelle de perfection. D’ailleurs il nous prévient “pas la peine de me parler pendant que je torréfie, je suis tellement concentré que je n’entends plus rien”. Parce que Christophe veut nous proposer une chose rare: le meilleur café possible. Originaire de ferme bien précise, produit et récolté durablement, le tout à un prix accessible. Et pour cela il décide de travailler avec les meilleurs importateurs mais aussi de directement bâtir des relations de confiance avec certains paysans à l’autre bout de la planète, et ce n’est pas chose facile. Entouré par son fils et petite une équipe jeune, sympathique, et passionnée, Christophe est encore loin de la retraite mais une chose est sûre : la relève est déjà assurée. Et le café est bien parfumé.